parallélépipède sur socle

Parallélépipède sur socle

2004

36×30,5 cm

glycérophtalique et gouache sur bois



l'insensée suprématisme de piet sur pablo

L’insensée suprématie de Piet sur Pablo

2012

40×50 cm

acrylique sur toile



étude de main1

Etude de main 1

1999

33×40 cm

huile sur toile teintée marouflé sur carton



daniel ou vue 1
vue site 2
daniel ou vue 4
daniel ou vue 7
daniel ou vue 8
daniel ou vue 11

Daniel ou suivez-moi bêtement nous n’irons nulle part

2015

dimensions variables

techniques mixtes



l'émile ou l'empire des lumières

L’émile ou l’empire des lumières

2015

105×74,5×7,5 cm

huile sur toile, bois (sapin et chêne), câble



sans titre 1

Sans titre

2014

100×100 cm

acrylique et huile sur toile



plage sainte cécile 2

Plage Sainte-Cécile 12

2014

125×130 cm

huile sur toile



echo et narcisse 4
echo et narcisse 3
echo et narcisse 2
echo et narcisse

Echo et Narcisse

2013

dimentions variables, miroir 50×50 cm, bloc de sucre 70 cm3

techniques mixtes


Un bloc de sucre sculpté évoque un rocher. Avec l’érosion produite par les conditions climatiques la corde qui l’entoure se détend et vient libérer le poids relié à celle-ci, brisant ainsi un miroir posé sous le poids. Dans ce cycle le mythe s’accomplit. Sur ce poids on visualise en toile de fond un portrait numérique d’Albrecht Durer, père fondateur de l’auto-portrait comme genre pictural.